COMMENT BIEN S’HYDRATER ?

 

Notre organisme est composé en moyenne de 70% d’eau en volume, nos cellules et notre cerveau de 90%. L’eau constitue notre terrain biologique, elle est indispensable à tous les processus métaboliques de tous les éléments vivants. Malheureusement dans les facultés de médecines aucune heure de cours rigoureux n’est consacrée au rôle de cet élément vital de notre corps.

Pourtant les scientifiques reconnaissent aujourd'hui le rôle important de l'hydratation cellulaire.

René Quinton, biologiste et savant français disait que notre organisme n'est autre qu'un immense aquarium dans lequel baignent des milliards de cellules. A la naissance, cette eau est une eau structurée et d'une faible tension de surface permettant une hydratation optimale des cellules. Avec l'âge (un bébé est composé de 85% d'eau alors qu'une personne âgée seulement 55%) et les conditions de vie du monde moderne, l'eau perd sa structure et ses propriétés.

Ces fluides corporels ont pour fonction de nourrir les cellules d'une part et d'éliminer les déchets du métabolisme d'autre part. Il est donc vital que l'eau soit une eau pure et biocompatible sinon le système immunitaire est stimulé de manière excessive provoquant des maladies auto-immunes et dégénératives.

Les informations ci-dessous ont été fournies par le Dr David Wheeler :

Tout niveau de déshydratation est lié à différents problèmes de santé: prise de poids, problèmes cardiovasculaires, déséquilibre du pH, déséquilibre du sucre dans le sang, mutation de cellules, augmentation le taux de cholestérol, absence de digestion et élimination optimum au niveau intestinal, augmentation des allergies, sensibilité aux produits chimiques, asthme, fatigue chronique, douleur, inflammation, système immunitaire déficient, absence de clarté mentale et déséquilibre émotionnel.

Il est urgent de considérer l'eau comment un médicament essentiel à la santé.

D’autres scientifiques alertent de la diminution de la qualité de l’eau partout dans le monde. Déjà dans les années 60, le Professeur Louis Claude Vincent, après avoir fait de nombreuses mesures en France et à l’étranger, avait constaté le lien entre les caractéristiques de l’eau potable et la longévité des populations! Après plus d’un million de mesures publiées, il a défini les caractéristiques d’une eau bonne pour la santé : 

elle doit être plutôt faiblement minéralisée (20 à 150 mg/l), ne pas avoir été traitée au chlore, avoir le moins possible de polluants (métaux lourds, pesticides, nitrates etc... ), avoir un pH plutôt légèrement acide, être riche en électrons (rH2 < 28), être riche en colloïdes et avoir un taux vibratoire supérieur à 8000 degrés sur l’échelle Bovis.

Or, loin de cette eau de qualité, la grande distribution s’est emparée du marché juteux des boissons industrielles de toutes sortes contenant principalement de l'eau mais de qualité non définie. On les retrouve jusque dans les petites épiceries, les pharmacies, les gymnases et même les écoles.

C’est donc aux éducateurs, parents, enseignants, coaches, et aux patients eux-mêmes de s’informer pour savoir quelle eau ils doivent boire.

 

Les prétendues vertus des boissons énergisantes


Les colas, Red Bull, Monster, sont parmi les boissons énergisantes bien connues des ados et des jeunes adultes et même des enfants. Ces boissons nous sont présentées comme naturelles et agissent comme une vraie potion magique. Cependant les spécialistes en nutrition alertent les pouvoirs publiques depuis quelques années, constatant que les urgences des hôpitaux accueillent de plus en plus de patients ayant abusé de ce type de boisson. Voyez ce que fait un soda dans votre estomac.

Derrière le tapage publicitaire et le lobbying de l'industrie des boissons énergisantes se cachent plusieurs vérités. Ces breuvages loin d’être naturels affectent :

- l'humeur
- la fonction cardiaque
- la capacité de concentration 
- la qualité du sommeil.

Des effets diamétralement opposés aux vertus vantées. Doit-on encore s’étonner que les écoliers et collégiens d’aujourd’hui présentent des troubles de l’apprentissage ? C'est pourquoi il est impératif d'être très vigilant lors de la consommation de ces boissons qui sont à la base composées d’une eau de mauvaise qualité.

Dans ces boissons énergisantes, on retrouve souvent de la caféine, même lorsque la quantité semble modérée, elle peut être camouflée par l'utilisation de la guarana. La graine de cette plante utilisée dans les boissons contient deux fois plus de caféine que celle du café.

 

Les inconvénients des boissons caféinées


Dans la guarana l'effet excitant est plus accentué, mais à forte dose, elle agit aussi sur le système cardio-vasculaire, pouvant entraîner une arythmie du cœur, par exemple, et elle contribue à la déshydratation.

Les effets stimulants de la caféine, quel que soit sa source, peuvent rapidement devenir inconfortables si sa consommation dépasse certaines quantités. Cœur, vaisseaux sanguins, cerveau, muscles : votre organisme tout entier réagit à la consommation de caféine. C’est une molécule qui, au fil des consommations, peut passer de « stimulante » à « angoissante »… Au même titre que l’alcool, le tabac ou autres drogues, on peut devenir dépendant à la caféine.

Une canette de boisson énergisante contient environ 80g de caféine, ce qui est très proche de la dose de perception des effets secondaires (100 à 160mg), et proche de la limite supérieure de consommation admise (200mg/jour). Le risque chez toute personne n’est donc pas de positiver un contrôle anti dopage, mais bien d’absorber une dose toxique si la consommation de boisson énergisante est abusive.

Sachez donc que les fuites minérales induites par les boissons énergisantes, associées au risque de déshydratation causée par la présence de caféine, sont deux facteurs simultanés d’augmentation du risque d’inflammations musculo-tendineuses et de trouble du rythme cardiaque.

Où se cache la caféine ?

Afin de contrôler sa dose quotidienne, sachez que la caféine se retrouve non seulement dans le café mais aussi dans les thés noirs et rouge (moins dans le thé vert), les colas, les produits à base de cacao (comme le chocolat), les boissons énergétiques et le maté (thé sud-américain).

Gare aux effets secondaires

À forte dose, la caféine peut causer des effets indésirables comme :

- le caféisme (tremblements, crises d’anxiété, irritabilité, agitation et troubles du sommeil); 
- des palpitations 
- une accélération de la respiration - des maux de tête.

Et aux interactions inattendues avec les aliments et les médicaments…

Pris en concomitance avec la caféine, certaines drogues ou substances augmentent les effets secondaires de la caféine : alcool, contraceptifs oraux, œstrogènes. Pour votre santé et votre bien-être, discutez avec votre médecin, votre pharmacien ou votre diététicien des possibles interactions de la caféine avec vos médicaments

 

Ne confondez pas boisson énergisante et boisson énergétique !


Il est important de différencier ces deux types de boissons. Les boissons énergisantes contiennent beaucoup de sucres rapides et de la caféine pour stimuler le système nerveux central. Le pH des boissonsénergisantes est très acide, de l’ordre de 3 à 4 (la neutralité étant fixée à 7). Chez les sportifs et les travailleurs physiques, l’effort lui-même produit de l’acidité et la composition en minéraux, vitamines, et autres substances des boissons énergisantes n’est pas adaptée pour hydrater correctement les sportifs, ni pour diminuer les effets secondaires et la toxicité potentielle de certains composant.

Privilégiez les boissons énergétiques

Les boissons énergétiques présentent une composition répondant aux exigences de l’organisme à l’effort. Elles permettent à chacun de s’adapter à l’effort, et constituent un réel facteur d’optimisation des performances dans les disciplines d’endurance, lors de compétitions, d’examens ou de travail intellectuel intense.

Les boissons énergétiques, contenant des ingrédients naturels procurent plutôt des minéraux à ceux qui pratiquent une activité sportive. Elles permettent ainsi de lutter contre la déshydratation, la fatigue et de fournir de l'énergie.

À l'intérieur des boissons énergétiques, on retrouve du glucose, de l'eau, des sels minéraux (potassium et sodium) et des vitamines (B et C). Il est toutefois important de se rappeler que leur apport en sucres et en calories est important, soit de 300 à 500 calories par litre.

Ces boissons énergétiques sont proposées dans le commerce. Evitez cependant les sodas et jus de fruits en bouteille du commerce bon marché car ils s’oxydent rapidement, contiennent des édulcorants et sont en définitive pauvres en vitamines naturelles.

Il est donc recommandé de préparer soi-même ses boissons énergétiques à partir d’une eau de bonne qualité

 

Quelle eau boire ?


Des données récentes de l’OMS et de nombreuses études épidémiologiques nous précisent que l’eau déminéralisée peut provoquer des problèmes de santé mais qu’une dose minimale de minéraux dans l’eau garantit le bon fonctionnement de l’homéostasie dans notre corps (capacité à maintenir les équilibres : température, débit sanguin, pression artérielle, pH du sang…). 
Les eaux trop fortement chargées en minéraux encrassent l’organisme de substances inassimilables.Un adulte de 50 ans peut avoir accumulé jusqu'à 5 kg de résidus secs et de déchets (métabolites) qui encrassent son corps. Une dose minimale de minéraux permet à l’organisme de fonctionner régulièrement. Une eau trop pauvre en minéraux oblige le corps à prendre dans ses réserves pour maintenir un équilibre minéral global. 

Dans l'eau que vous buvez, ajoutez quelques gouttes de citron ou du vinaigre de cidre bio et non pasteurisé. Cela contribuera entre autres bienfaits à une bonne digestion et rétablir l'équilibre de la flore intestinale, celle qui module notre réponse immunitaire.

Notez que l'eau de coco contribue à la réhydratation des personnes atteintes de diarrhée. Elle devrait aussi être systématiquement conseillée aux personnes âgées, notamment en période de canicule, pour une consommation quotidienne.
L'eau de coco doit être pure et sans ingrédients. Elle doit être garantie emballée dans les forêts d'arbres à coco et "intacte - non issue de concentré". Ainsi elle apporte les minéraux essentiels et beaucoup de potassium. Elle est donc hydratante et dynamisante.

Vous pouvez déguster cette eau pure de coco sur les stands de Vitalnat. Elle est peu sucrée (naturellement environ 5%), et assez gouteuse, car prélevée sur des Noix de Coco un peu mûres. Elle est délicieuse avec un goût authentique. Elle est garantie "emballée à la source".

 

Quelle est la quantité idéale d’eau à boire ?


Boire beaucoup est bon pour les personnes de corpulence médiane et surtout pour les personnes maigres ou vieillissantes qui sont vite déshydratées. Les personnes en surpoids n’on pas besoin de boire en fonction de leur poids, elles disposent de suffisamment d’eau interne. Donc 30 ml/kg/j est une indication valable qui doit se calculer alors sur le poids idéal minimum et non pas réel.

Le Docteur Dr Hervé Janececk rappelle que boire de l’eau en plus grande quantité, surtout pour un corps maigre et/ou vieillissant, ce sont des reins qui fonctionnent mieux. Certes, mais les cellules du corps n'en sont pas plus hydratées pour autant. 
Une eau pure qui pénètre bien dans les cellules, c’est une peau plus douce, la réduction de la constipation et des problèmes urinaires, une meilleure irrigation cérébrale et une microcirculation facilitée (œil, articulations).

 

A quels moments boire ?


Les principes de l’Âyurveda (médecine traditionnelle indienne) nous recommandent, de boire abondamment le matin au lever, soit par exemple, 2 tasses d’eau ou de tisanes chaudes cela vous permettra de réactiver votre organisme encore endormi. 
Ensuite, il faut boire entre les repas selon sa soif et son activité physique, surtout pour les sportifs et les travailleurs de force qui transpirent beaucoup.

Il est recommandé aussi de boire une demi-heure avant chaque repas Pendant les repas eux-mêmes, il est conseillé de boire peu, mais chaud. . Terminer un repas par un verre ou une tisane à base d’eau chaude, est le meilleur stimulant pour la digestion. L’eau étant fade par nature, vous pouvez l’agrémenter de plantes fraiches ou en poudres, mais le principe est de boire chaud. L’eau de trempage utilisée pour la réhydratation des fruits secs est aussi excellente.

La sensation de soif et le bon sens doivent donc dicter le rythme des prises de boissons fruitées, eau ou tisanes, durant la journée.

 

Les facteurs essentiels d’une eau de qualité hydratante


Dominique Vialard, Jacques Collin, Patrick Flanagan et d’autres chercheurs qui ont longuement étudié l’eau s’accordent pour résumer ainsi une eau idéale à boire pour chacun :

- Une eau pure, obtenue par filtration avec une membrane à osmose inverse, seul moyen efficace d’enlever tous les produits chimiques de l’agro-industrie et les métaux lourds.

- Une eau de pH situé entre 6,5 et 7,2 donc plutôt acide mais sans excès d'acidité (pH7,5) est bonne pour neutraliser les radicaux libres et rééquilibrer un terrain trop acide mais en cure de 8 à 10 jours maximum - Privilégiez de l'eau chaude ou à température voisine de 37°C

- Une eau dont le taux des bicarbonates est supérieur à celui des sulfates et phosphates. Evitez les eaux très riches en sulfates et relativement plus faibles en bicarbonates, elles sont en fait plutôt acidifiantes et donc lourdes à digérer.

- Une eau peu minéralisée pour les personnes en surpoids et un peu plus pour les personnes maigres

- Une eau dont le rH2(mesure de l'oxydation) est situé entre 22 et 25. Pour cela, il faut au moins éliminer par filtration ou osmose les molécules oxydantes résiduelles présentes (chlore et chloramines) dans les eaux d’adduction. Notez que les eaux stagnantes stockées en bouteille plastique voient leur rH2 augmenter jusqu'à 30, ce qui veut dire une eau déjà oxydée ! Boire une eau trop oxydée, c'est à long terme s'oxyder soi-même, donc accélérer son vieillissement.

- Une eau abondante, autour de 30 ml/kg/jour, sous la forme d’eau pure, de soupes et bouillons, de thés, tisanes ou de jus de fruits et autres végétaux fait maison de façon à en privilégier le goût naturel.

Les biologistes spécialistes de l’eau réaffirment que pour assurer une bonne hydratation en quantité ; tout médecin et tout thérapeute devraient s’occuper de ces points importants avec chacun de ses patients.

 

Prenez soin de vous


Enfin, il faut se souvenir qu’avec une consommation d'eau de bonne qualité, il est aussi important d’avoir une bonne alimentation équilibrée. Ce sont les secrets d'un organisme en bonne santé. Pour pallier à votre manque d'énergie, assurez-vous de manger entre vos repas des collations faites de fruits entiers. 
Préférez les boissons de fruits ou légumes fraichement pressés riches en particulier en bicarbonates et en minéraux de type calcium, magnésium, potassium ou sodium.

Quand vous êtes à l’extérieur de chez vous, emportez des fruits séchés et vos sachets de tisanes ou autresboissons lyophilisées revigorantes à préparation instantanée.

L’équipe Vitalnat

 

Entre autres sources d’informations, nous recommandons: « Alternative Santé » Port Royal.